Quelle est la fréquence d’entretien du filtre à air ?

Vous venez de faire remplacer votre filtre à air. Vous souhaitez savoir comment l’entretenir, quand le remplacer, comment faire ? Cet article est fait pour vous.

Le filtre à air fait partie des éléments indispensables au fonctionnement du moteur à quatre temps.

Lors de la première phase (l’admission), la soupape d’admission s’ouvre et le piston descend.

Ce mouvement aspire à la fois :

  • Le carburant présent dans le réservoir
  • L’air extérieur

Ensemble, le comburant et le combustible permettent au moteur de déclencher les phases de compression, explosion et échappement des gaz.

Filtre à air : définition

Avant d’arriver dans la chambre de combustion, l’air doit traverser différents composants comme le filtre à air, le débitmètre d’air, le carburateur, l’échangeur, le turbocompresseur (dans certains cas), le boitier papillon et enfin le collecteur et la soupape d’admission.

Le filtre à air est le premier rempart contre les particules, la poussière, le sable ou les insectes présents dans l’air.

En effet, ces résidus peuvent nuire au fonctionnement des composants mécaniques du moteur.

Le filtre a également pour rôle de réguler le débit d’air arrivant dans la chambre de combustion pour contribuer à une combustion optimale.

Combien de types de filtres à air existent-ils ?

Sur le marché automobile, il est possible d’acheter trois variétés de filtres à air :

  • Le filtre à air sec est le modèle le plus répandu en raison de son prix notamment. Ce filtre contient un insert absorbant en papier empêchant les particules de passer.

Ces filtres se présentent sous une forme rectangulaire ou circulaire et sont enfermés dans une boite cylindrique.

  • Le filtre à air humide constitue une alternative au précédent. Ce modèle sort du lot dans la mesure où il comprend un organe filtrant en mousse humide.

La rétention des particules est ainsi améliorée. De plus, ces filtres disposent d’une meilleure durée de vie puisqu’il est possible de les laver et les réutiliser plusieurs fois.

  • Enfin, il existe des filtres à bain d’huile présents dans les voitures de course et quelques voitures haut de gamme.

Ces filtres sont conçus pour les environnements particulièrement difficiles comme le désert, les pays tropicaux ou particulièrement froids.

Pourquoi faut-il changer le filtre à air ?

Le filtre à air est une pièce d’usure devant être remplacée régulièrement.

En effet, un filtre défectueux peut générer des dégâts importants au niveau des conduits internes du moteur. Si le filtre n’est pas changé, cela peut conduire à :

  • Une réduction de l’arrivée d’air au niveau de la chambre de combustion. La combustion sera moins efficace, le moteur sera donc sollicité davantage et le conducteur verra une surconsommation d’essence de l’ordre de 15 à 20 %.
  • Un manque de puissance du moteur lors des phases de démarrage et d’accélérations provoqués par une asphyxie du moteur.
  • Enfin, lorsque le filtre à air est défaillant, la poussière ou d’autres résidus rentreront dans la combustion du carburant et vont générer une hausse des émissions polluantes du véhicule.

A quelle fréquence faut-il remplacer le filtre à air ?

Règle générale

Les constructeurs automobiles et les fabricants de filtres à air recommandent de remplacer le filtre à air au moins une fois par an, ou tous les 40 000 km.

Pour affiner ce conseil, il est important de consulter le manuel d’entretien du véhicule et la notice d’utilisation du filtre.

En effet, plusieurs paramètres entrent en jeu comme le type de motorisation (essence, diesel, GPL), la puissance du moteur ou la qualité du filtre acheté.

De plus, il faut prendre en compte de nombreuses causes de défaillance pouvant entrainer le changement systématique du filtre à air. Il s’agit notamment de :

  • Une infiltration de l’huile moteur ou d’eau dans le système de ventilation.
  • Le desserrage des éléments qui maintient le filtre en place.

Cas particuliers

Toutefois, le conducteur doit également être en alerte et reconnaitre quelques signaux sur l’usure avancée du filtre à air :

  • L’apparition de bruits étranges lorsque le moteur est en action.
  • Une perte de puissance du moteur ou des difficultés au moment du démarrage.
  • Une augmentation particulière de la consommation de carburant.
  • Enfin, l’apparition de gaz de couleur noir et bleu provenant du pot d’échappement.

Quel entretien pour votre filtre à air ?

Chez un professionnel, le remplacement d’un filtre à air sec intervient la plupart du temps dans le cadre des révisions annuelles.

En moyenne, il faut compter une cinquantaine d’euros pour l’intervention (coût de la pièce et de la main d’œuvre).

Toutefois, il est possible de réaliser soi-même cette intervention. La procédure diffère en fonction du type de filtre à air.

Le filtre à air sec

Tout d’abord, il faut acheter un nouveau filtre à air dans un garage auto, dans certains supermarchés ou sur des sites internet de pièces détachées.

Ensuite, il faut regarder le manuel d’entretien pour connaitre la position du filtre à air de son véhicule.

Puis, retirer les différents caches et protections qui bloquent l’accès au conduit principal d’air et à la cartouche du filtre à air.

Enfin, enlever le filtre usagé et passer un coup d’aspirateur ou de compresseur d’air comprimé pour éliminer les résidus présents au fond du boitier ou de la cartouche.

Terminer par positionner le nouveau filtre à l’endroit prévu.

Le filtre à air humide

Ce type de filtre dispose d’une durée de vie plus longue à condition de respecter un certain entretien. Le remplacement doit intervenir uniquement en présence de déchirures ou de traces d’usure importantes.

Si le filtre est sale, il suffira de le retirer, puis de le laver avec de l’eau chaude détergeant qui dégraisse. Avant de le poser, il faut l’essorer dans un torchon et l’imbiber d’huile moteur.